Stipendier

singe-offre-pomme-stipendier

Photo: Magda Ehlers - CC0 1.0

– Ok Gontran,  t’auras 10 francs si tu tonds le gazon.
– Waaa l’aut’ hé ! Comment il me stipendie le paternel !!!

Définition de Stipendier :
Stipendier: verbe. Payer quelqu’un pour accomplir une basse besogne.

Parmi les synonymes de Stipendier on pourrait énumérer acheter, corrompre et payer. Par contre il n'a pas vraiment d'antonyme que l'on pourrait citer. On peut cependant le ranger dans le même champs lexical que des mots comme acquérir, appâter et avoir. Citons encore brocanter, chiner et commander qui font également partie du vocabulaire proche. Si vous voulez en savoir d'avantage sur ce mot, vous pouvez regarder le graphe de proximité de Stipendier ou consulter la liste complète de ses synonymes.

4 réflexions au sujet de “Stipendier”

  1. – Bonjour Madame, pour pas cher je vous tonds la pelouse…

    – Ola, malotru ! Ta question est précise et jaculatoire.
    Mais crois-tu que je veux stipendier un foutriquet pour un dessein interlope ?

    – Mal au trou, faut triquer, des seins, …lope, éjaculatoire ?
    Ça veut dire oui, c’est ça ?!

  2. – Physicien nostalgique (mais malhonnête):
    De l’électron stipendiaire, l’art est cassé.

    – Lendemain d’un bûcheron en palmeraie grecque:
    De l’Electre:  » tronc: stipe – « Han ! » d’hier – , l’arecacée … ».

    – Itinéraire TGV « Var – Orne »:
    De Les Lecques (tronce t’y Pan ?) d’Hyères, l’arrêt qu’à Sées.

    – Citation absconse de Johnny (Ah ! L’idée !):
    De l’aile (« Eh, que tron ! ») c’type pende, Yearrr !

    – Egyptologue (hier, Ô glyphe !):
    De laid l’ « ê » (« Kteron typant », dit hyera-Rê) qu’ « a » c’est.

  3. – Physicien nostalgique (mais malhonnête):
    De l’électron stipendiaire, l’art est cassé.

    – Lendemain d’un bûcheron de palmeraie grecque:
    De l’Electre:  » tronc: stipe – « Han ! » d’hier – , l’Arecacée … ».

    – Itinéraire TGV « Var – Orne »:
    De Les Lecques (tronce t’y Pan ?) d’Hyères, l’arrêt qu’à Sées.

    – Citation absconse de Johnny (Ah ! L’idée !):
    De l’aile (« Eh, que tron ! ») c’type pende, Yearrr ! (« la, ré, … qu’assez ! »).

    – Egyptologue (hier, Ô glyphe !):
    De laid l' »ê » (« Kteron typant », dit hyera-Rê) qu' »a » c’est.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimez les jolis mots ?

Suivez nous sur les réseaux sociaux pour découvrir les prochains mots :

Et merci de nous aider à faire connaître ce site, parlez en à vos amis !

Parler de Jolismots sur Twitter
Parler de Jolismots sur Facebook

C'est tout bon, je vous suis déjà et j'en ai parlé à tout le monde. Deux fois.