Prophylactique

elephants-se-gicle-prophylactique

Photo: Max Pixel - CC0 1.0

A mon avis, la vie en armure de plaque complète dans un bunker doit être prophylactique.

Définition de Prophylactique :
Prophylactique: adj. Qui préserve la santé de tout ce qui pourrait lui être nuisible.

Parmi les synonymes de Prophylactique on pourrait énumérer antiseptique, apotropaïque et assainissant. Par contre il n'a pas vraiment d'antonyme que l'on pourrait citer. On peut cependant le ranger dans le même champs lexical que des mots comme renchéri, rogue et supérieur. Citons encore prophylactique, bienfaisant et bienfaiteur qui font également partie du vocabulaire proche. Si vous voulez en savoir d'avantage sur ce mot, vous pouvez regarder le graphe de proximité de Prophylactique ou consulter la liste complète de ses synonymes.

8 réflexions au sujet de “Prophylactique”

  1. Salut! C’est juste pour dire qu’on l’utilise aussi en agronomie: lutte prophylactique. C’est, en fait, protéger une culture d’un parasite (bactérie, virus, insecte etc.) ou minimiser ses effets, en utilisant des mesures physiques, culturales, variétales etc

  2. S’utilise aussi parfois en droit, plus précisément en droit de la responsabilité. On parle ainsi parfois du « rôle prophylactique de la responsabilité civile » en ce qu’elle a pour finalité (entre autres) la protection des personnes contre d’éventuels dommages, par des mécanismes de dissuasion. Ce mot n’est utilisé dans ce domaine, à ma connaissance, qu’en ce qui concerne le dommage corporel (à l’exclusion du dommage matériel).

  3. Selon « le livre noir du communisme », pour lancer la terreur rouge, Lenine et Dzerjinski (fondateur de la Tcheka, l’ancêtre du KGB) ont recommandé à toutes les tchékas bolcheviques d’utiliser des « mesures prophylactiques » (exécutions, camps de concentration, prises d’otages…) envers tous les contre-révolutionnaires « potentiels ».

    En savoir plus sur la Terreur Rouge : http://fr.wikipedia.org/wiki/Terreur_rouge_(Russie)

  4. C’est également un terme souvent utilisé en histoire de l’art pour caractériser certains motifs ou certaines épigraphies. La différence est parfois mince entre prophylactique et apotropaïque.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimez les jolis mots ?

Suivez nous sur les réseaux sociaux pour découvrir les prochains mots :

Et merci de nous aider à faire connaître ce site, parlez en à vos amis !

Parler de Jolismots sur Twitter
Parler de Jolismots sur Facebook

C'est tout bon, je vous suis déjà et j'en ai parlé à tout le monde. Deux fois.